< Partager

[L’après covid-19] 4 comportements de consommation à prévoir ?

24 avril 2020 | Par

Réduire les dépenses et épargner, limiter la fréquence des achats en magasin, profiter de l’explosion des contenus cuturels en ligne (+ 20% selon les zOOms de l’Observatoire Cetelem), plus de rassemblements virtuels avec les proches…Telles sont les grandes tendances observées depuis le confinement.

Mais à des rythmes différents, la lente et progressive remise en marche de l’économie mondiale nous offre un spectacle étonnant où les Français sont prêts à attendre 3 heures dans certains McDonalds suite à la réouverture partielle du réseau le 20 avril. En Chine, les ventes de Tesla Model 3 s’envolent de 450% en Chine depuis la levée du confinement…

le confinement mondial redessine les contours de nos comportements d’achats mondialisés

Et pendant ce temps, Nike qui réussit à croître de 5% dans son premier trimestre, anticipe le ralentissement des marchés européens et nord-américain avec le e-commerce et son « manuel anti-crise » testé en Chine. Difficile aujourd’hui de lire dans les astres tant les comportements d’achat liés à la réouverture progressive des entreprises est difficile à prévoir.

En attendant une réouverture possible des restaurants et cafés le 15 juin, le confinement mondial redessine les contours de nos comportements d’achats mondialisés. Dans cette optique, l’Echangeur BNP Personal Finance et l’Observatoire Cetelem ont ainsi mené une étude prospective et planché sur quatre scénarios possible au sujet des comportements de consommations. Analyse :

4 scénarios se dégagent dans cet exercice d’anticipation. Gardons à l’esprit qu’aucun scénario ne va prévaloir sur les autres :

1/ Scénario des marques stars : modèle libéral dans lequel la polarisation des entreprises va s’accentuer : les plus fortes le deviendront plus encore et celles plus fragiles verront leur sort s’empirer. « On va assister à une cristallisation du modèle avec un dominant et des petits acteurs à côté », indique Nicolas Diacono, Technology Trends Analyst à l’Echangeur BNP Paribas Personal Finance. Dans ce contexte, les entreprises leaders vont développer une capacité à produire et à nourrir les populations tout en réinventant leurs services et produits. Ce scénario des marques stars envisage également une bascule digitale accrue.

2/ Scénario des vies sous contrôle et sous surveillance : géants du numérique (les fameux GAFAMA) et États collaborent pour offrir des possibilités de contrôle aux gouvernements. Rappelons que dans un récent sondage, près de 62% des Français étaient près à utiliser une application de tracking contre le Covid-19. Toujours dans cette optique, Amazon, via sa division Amazon Care, sorte de clinique virtuelle crée pour ses salariés, incarne une marche de plus franchie entre entreprise, employés et données personnelles

3/ Scénario du triomphe du local: solidarité et circuits courts sont de mises dans cette troisième option. Cela se matérialiserait par l’essor du commerce de proximité soutenus par les technologies digitales et de livraison et telles que le drone se mettent au service des commerces locaux pour les populations dans les villes moyennes ou les campagnes. Indépendance économique, dynamisme des territoires et transparence des produits prévalent dans cette option.

4/ Dernier scénario : celui du triomphe de l’intérêt collectif. Changement de paradigme à prévoir dans ce scénario. Le curseur des entreprises n’est plus à la profitabilité et aux innovations de rupture. La raison d’être des entreprises est tournée vers le sociétal.