< Partager

DECRYPTAGE – Loi EGalim : quel impact sur la relation client ?

9 janvier 2019 | Par

Encadrement des promotions en valeur et en volume, relèvement du seuil de revente à perte : la nouvelle loi Agriculture et Alimentation a des conséquences notables sur la stratégie des enseignes de la distribution en matière de relation client. Décryptage.

Au nom d’un « meilleur équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et d’une alimentation plus saine et plus durable », la loi EGalim promulguée le 1er novembre 2018 s’attaque à des sujets extrêmement variés, et notamment aux prix et aux promotions sur les produits alimentaires.

Le texte va forcément contraindre les enseignes à revoir leur stratégique marketing. Exemple : le législateur interdit désormais le mot gratuit…mais continue d’accepter gratos ! Et au-delà de cette anecdote, c’est bien l’approche globale des promotions que les enseignes vont être amenées à revoir. Pour décrypter toutes les subtilités du texte et analyser son impact sur la relation client, Agora Mag Expérience Client a fait appel à deux expertes du secteur : Élisabeth Cony, présidente de Madame Benchmark, un cabinet spécialisé dans la veille des actions de communication et la réalisation d’audits sur les points de contact client, et Laetitia Lemmouchi-Maire, avocate spécialisée en droit des affaires, de la distribution, de la consommation et de la concurrence. Selon ces professionnelles, on devrait assister dans la grande distribution à un déplacement massif des promotions, mais aussi à un certain renouveau car cet aiguillon législatif pourrait relancer la créativité.

Anne Kerriou